Axel Nirka

Axel Nirka, fondateur de Maxisound, programmateur de la radio grenobloise Max FM, mais également web journaliste au sein d’High Potential, est un personnage dévoué à la musique électronique depuis son plus jeune âge. Cette expertise en fait aujourd’hui un acteur incontournable de la scène émergente régionale. Grand friand de house et de techno, nous lui avons posé quelques questions sur ses influences majeures, afin que vous puissiez découvrir et apprécier son univers artistique.

La track qui t’as fait aimer la musique électronique ?

Plus que le titre, c’est ce DJ que j’ai vu en soirée au Mad à Lausanne qui m’a mis une grosse claque dans la gueule : trois platines et une boite à rythme pendant 3h, il mérite bien son surnom de « magicien » tellement c’était énorme, envoûtant et irrésistiblement groovy.

Ta track house et techno préférée ?

Du côté de la house :

DJ Chus & The Groove FoundationThat Feeling (De Poniente Mix), qui apporte une touche de Soleil, un bon goût de vacances et de belles soirées avec mes potes DJ quelques années en arrière mais pas que….

Du côté de la techno :

Bolz BolzTake A Walk (Neo-Romantic Dima Mix), qui me fait toujours  inlassablement vibrer au fil des années.

La track ou l’artiste qui t’as le plus influencé ?

Pfff, compliqué, comme question : je raisonne plus en terme de label et retiens difficilement les titres depuis l’époque où je jouais sur vinyles. Le son de Danny Tenaglia me plaît fortement, tout comme un vieux label, Sondos Records. Du côté techno, c’est plus un personnage comme Vitalic que j’apprécie, surtout à ses débuts.

La track qui ne quitte jamais ta playlist ?

VitalicPoney Part. 1, pour tous les souvenirs et la belle énergie qu’il me procure depuis les années 2000 : ressourçant et vivifiant !

La track qui t’as foutue une claque la première fois que tu l’a entendue ?

Le Kah Pang de Play Paul & Nicos Marcos, sur le label Great Stuff qui m’a fait tripper à mort en 2006 quand je jouais encore à l’époque sur Max FM… Je l’intègre encore dans mes sets les plus techno.

La track qui t’as déçue ?

Peut-être le titre Robot Rock des Daft Punk, qui fait un copier-coller monstrueux du titre des Breakwater Release the Beast, titre que je plaque de temps en temps dans un set plus orienté disco-funk.

Ta track de la honte ?

Comme je ne fais pas que de la house ou de la techno en soirée, j’en ai plein ! Le pire serait un bon vieux Patrick Sébastien qu’on me demande régulièrement et dont je vais taire le nom, haha !

Ta composition fétiche ?

Un titre de Laurent Garnier pas du tout connu ! Ce morceau est tout simplement énorme et d’une rare délicatesse.

Ta track préférée tous styles confondus ?

Un extrait de la bande son du Temps des Gitans signé Goran Bregovic : Ederlezi, qui pourrait mettre la larme à l’oeil au plus commun des mortels. La musique suscite une telle émotion, la plus belle invention de notre espèce.

Retrouvez Axel Nirka sur :

Facebook

Soundcloud

Mixcloud

Beatport