Catégorie : Event

31/12/18 – Le Barbar Pub

La neige couvre la route menant aux Saisies mais la meute Jungle Animals est plus motivée que jamais. 20h-00h : Axel Nirka prend les platines et diffuse les sons commerciaux d’aujourd’hui : hip hop, latino, pop, dance… Tout y passe pour le plus grand plaisir d’un public déjà nombreux dans le pub. La piste commence à s’agiter, à chanter et à kiffer le son. A minuit, l’immanquable « bonne année » place la soirée dans la bonne humeur et l’hystérie collective. 00h-01h : Kour[t]-Cirkuit ouvre le bal de la musique électronique en proposant une minimale léchée, tripante et psychédélique. Un set mental qui embarque le dancefloor dans un désir contemplatif et de belles émotions. L’occasion d’écouter les dernières productions de l’artiste habillement insérées dans son DJ set. 01h-02h : Axel Nirka revient aux platines pour proposer des classics house et techno : Daft Punk, Laurent Garnier ou encore Emmanuel Top résonne dans le Barbar qui affiche déjà complet. La chaleur grimpe, les corps se délectent et tout le monde danse à l’unisson. 02h-03h : Nuoc-Mâm (sous son pseudo Dichotomie) monte le BPM à 135-140 et balance une techno revival à la sauce rave. De Monika Kruse à DJ Rolando en passant par Space Frog, les sonorités acides, tribales et progressives portent le public à l’apogée de son plaisir. 03h-05h : les 3 DJs se succèdent aux platines proposant de la tech house, de la minimal et de la psytrance en guise de final. La meute a passé une merveilleuse soirée grâce à un public chaleureux et une équipe du Barbar au top pour son accueil. Elle a vibré à l’unisson et le dancefloor a suivi : c’était une sacrée bonne soirée !

20/12/18 – Le Barbar Pub

Les Jungle Animals organisent leur première soirée au Barbar Pub (73 – Les Saisies). Le froid des montagnes se fait sentir mais c’est sans la fougue de Swim aux platines pour réchauffer les corps. Le public met du temps à arriver et il faut attendre la fin du set de Swim, avec un revival 80s de toute beauté, pour entendre les premiers cris du public. Aux Saisies, le public de saisonniers sort tard et ce n’est qu’à 00h00 que le Barbar commence à sentir la transpiration sur le son de Nuoc-Mâm. L’ambiance change progressivement avec un public chaud comme la braise qui bondit sur de la techno groovy et de la trance progressive. Les Jungle Animals ont assuré la première soirée électro de la station non sans mal mais avec « force et honneur » comme on dit par là-bas !