Axel Nirka

 

House / Techno

Tout commence pour Axel Nirka en 2000 alors qu’il écoute régulièrement l’émission Trans Escape sur la radio suisse Couleur 3. Il achète ses premiers CDs Trance en import (Taucher, Mauro Picotto, Drax LTD), commence à mixer dans sa chambre et monte le volume sur 2 kilos de son au grand dam de ses voisins. En 2002, Axel Nirka crée le concept Maxisound qu’il anime pendant 10 ans sur la radio grenobloise Max FM. L’émission propose 2 heures de mix chaque semaine, uniquement sur vinyle, avec des sonorités house, tech house et techno. De 2006 à 2010, il est à charge de la programmation de Max FM qui compte jusqu’à 20.000 auditeurs par jour. Son investissement dans la radio se transforme en véritable passion. En 2008, il gère l’habillage et la programmation de l’émission All Electro sur ElectrOne et radio LFO (découverte de jeunes DJs) ; en 2010, il crée et anime l’émission Pump My Electro sur Max FM avec son amie Krixx, gérante du label Lite Licht (interviews d’artistes confirmés ou émergents) ; en 2011, il crée l’émission In The Club sur Max FM qui permet à Mathieu Ligout de faire ses premières armes à l’antenne. Il revient sur les ondes de Max FM en 2016 pour animer son émission Get Mooving le jeudi de 23h à minuit.

C’est également en 2002 qu’Axel Nirka décroche sa première résidence dans la salle électro du Pacha à Grenoble. Le résident du club, Francky, devient alors son mentor. Il lui conseille d’acheter des platines vinyles et tous les mois, Axel Nirka claque des centaines d’euros chez les disquaires grenoblois. Francky lui fait découvrir aussi que les faces B de ses disques contiennent des sonorités dub toutes aussi efficaces que les tracks « mainstream ». Axel Nirka colore alors ses sets d’un son hypnotique et dark, mêlant subtilement les sonorités house et techno pour en faire sa propre signature sonore. En 2008, il rejoint le staff DJ de l’association Inter-Stice aux côtés de Le Barde (Cryogen), Dolby D (Mirage) ou encore Josh Love (Ying Yang). De 2010 à 2015, il joue en tant que membre dans des soirées organisées par Lite Licht. Il a eu la chance de jouer avec des artistes tels qu’Oxia, Jérôme Pacman, Didier Sinclair, Stéphane Deschezeaux, Thomas Schumacher, D’Jamency…

En 2008, Axel Nirka s’équipe d’un home studio et se met à la production. En 2011, il signe deux tracks sur Lite Licht records : « what happens (what the f_ck mix ?) » et « night for life (what the f_ck mix ?) » sous le nom de Zero Alternative Project (Z.A.P.). En 2017 il signe « This is Techno » sur le label Fortwin Records. 2018 marque un tournant avec la création de son label Get Mooving records qui propose une sélection de tracks tech house, tribal house : l’aventure ne fait que commencer…