Étiquette : Dezertico

Dezertico

Rencontre avec celui qui nous emporte quand il pose et transcende son public pour mieux l’emmener dans son univers chaloupé et groovy ! On va taper la discute avec Nordine aka Dezertico :

Peux-tu commencer par te présenter et nous expliquer ce qui t’as amené à la musique ?

Je m’appelle Nordine, et mon nom de scène est Dezertico. Pour ce qui m’a amené à la musique, c’est déjà ma famille et ensuite l’ambiance et la sensation de liberté que ça provoque.

Peux-tu citer 5 tracks (ou albums) qui t’ont particulièrement marqué ?

Alors cinq albums qui ont marqués ma vie :

  • Bob Marley & The Wailers – Catch A Fire (Island Record)

  • Michael Jackson – Bad (Epic / CBS)

  • Sting – Englishman In New-York (A&M Record)

  • Ben Harper – Fight For Your Mind (Virgin)

  • Dennis Brown – Words Of Wisdom (Joe Gibbs Record Globe)

Tu as sorti ton 1er album, comment s’est passer l’écriture, la composition et l’inspiration ?

Si j’écris, c’est pour me libérer d’une pulsion intérieure et rendre ma vie positive.
La compo et l’inspi, ça va ensemble… Chez moi c’est un besoin de calme, de remise en question, un retour aux sources, une pause et une réflexion intérieure.

Qu’est-ce qui te motive dans le reggae, d’où te vient cette envie d’en faire ?

Le reggae peut rendre libre le peuple ! De par mon histoire, mes origines africaines, c’était naturel de se tourner vers le reggae dans un contexte de crise et de guerre. C’est l’éveil des consciences et je veux la partager à ma manière.

 

Quels artistes ou labels ont influencé ta conception de ta musique ?

Il n’y a pas eu d’artiste ou de label en particulier, c’est la musique Jamaïquaine dans son ensemble, le jazz de Miles Davis et le mouvement hip-hop de la West Coast.

Comment développes-tu tes prestations live ?

Le développement, c’est une chose que je laisse au gens qui m’appelle, mon truc c’est de planter le décor et espérer faire une bonne récolte à chaque saison qui passe. Et j’essaie de toujours de faire mieux scène après scène.

Qu’est-ce que tu préfères, la compo ou la scène ?

La scène, une fois dessus, tu n’as plus le problème de la feuille blanche, tu vis ton art pleinement ! Mais sans le travail de la compo, on a aucune récompense. En gros, la compo, c’est la mise au point d’une carte de chef étoilé et la scène c’est le dessert goûtu ! (rires)

Des projets ? Des événements à venir ?

Monter une tournée live !

Merci à toi pour toutes ces réponses, le mot de la fin ?

Merci de prêter attention aux artistes !

Les liens qui vont bien :